Redevenons présent à nous même et soyons les acteurs de notre santé.

 

La naturopathie est un ensemble de méthodes de santé qui visent à relancer le corps par lui même.

C'est un art de vivre qui accompagne toute personne sur son chemin.

Avec le respect des principes vitaux et l'hygiène de vie nous participons à relancer l'énergie vitale d'une personne.

Cela se fait en accord avec la médecine. Nous ne nous substituons en aucun cas avec la médecine allopathique.

Lorsque nous sommes déséquilibrés, différents maux apparaissent comme de la fatigue, des problèmes digestifs, des signes sur la peau ou sur le moral, des problèmes de poids... Tout ceci montre une disharmonie de notre corps. Avec les outils de la naturopathie, nous allons chercher à remettre le corps sur sa propre voix de guérison. Relancer l'énergie vitale, soutenir le corps puis drainer les toxines et chercher à retrouver l'harmonie naturelle présente en chacun de nous. 

La patience est importante car le corps dans ses déséquilibres se fixe des repères. Il va lui falloir changer de direction et retrouver ses marques. Comme un grand navire qui change de cap, il faut déjà que le capitaine du vaisseau prenne les bonnes décisions puis il faut laisser le temps aux turbines de faire marche arrière, de prendre le nouveau cap et de se mettre de nouveau en route.

Nos outils :

Alimentation - Exercice physiques - Psychologie = trio fondamental 

Puis nous utilisons l'hydrologie, les plantes, les techniques reflexes, la relaxation, le massage...

 

 

 

 

Nous ne faisons jamais de diagnostics réservés au corps médical.

Nous ne nous substituons en aucun cas à la médecine allopathique.

Nos connaissances en sciences fondamentales nous permettent de 
Renvoyer vers les services médicaux toutes situations réelles ou supposées d'urgence, de gravité, de lésions.

Nous avançons alors à ses côtés en accompagnement.

 

 

Le bonheur se construit, ce qui exige de la peine et du temps. 
À long terme, le bonheur et le malheur sont donc une 
manière d'être ou un art de vivre.
Matthieu Ricard